Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : fabrication moteur model engine
  • fabrication moteur  model engine
  • : Le bricolage poussé aux limites!
  • Contact

Visites totales

/ / /

Cette page devenait nécessaire, en effet, pour mieux comprendre les évolutions faites sur mes différents moteurs mais aussi sur mes échecs.

 

 

 

P1030484

 

 

Tout commença en 2007, année dans laquelle je commençai la fonderie type aluminium, à cette date je ne connaissais que les moulages de type modèle perdu (cire ou autres éléments consommable à basse température).

 

Mon premier essais de moteur était un 3 cylindres en ligne, très mal fait, et surtout qui n'a et n'aurait jamais put tourner!

Je ne disposais pas d'une fraiseuse, ni d'ailleurs d'un tour à métaux. Cela en dit assez long sur mon optimisme à ce moment là.

 

Le premier "vrai" moteur construit fut un V4 2 temps, taillé dans la masse.

 

ce moteur n'a jamais tourné tout seul, il claquait de temps en temps, les fuites aux clapet empéchaient tout balayage...

 

V4-copie-1.jpg

 

 



Après ce moteur bien pourri, je me suis orienté très bêtement vers un 4 en ligne... oui bêtement.

Le but était tout de même de me familiariser avec la fonderie, chose faite.

 

MOTEUR-FINI.jpg

 

MOTEUR-PLAN-L.jpg

 



Après ce magnifique presse papier, mes ambitions ont étées revues à la baisse,

 

j'ai créer le Zamak, un petit mono 9cc OHV de type glow.

Partant du faite qu'il fallait une compression de folie pour démarrer ce moteur, le taux de compression était de 12/1, ce qui est bien trop élevé! Ce défaut de conception c'est traduit par une casse du vilo dès les premiers tours...

 

ci dessous, le zamak usiné par Fabrice, le zamak fut le premier kit.

 

P1010461

 

 

 



 

Après ce moteur presque réussi, je me suis penché sur la simplicité, mais mes connaissances en fonderies n'étaient pas encore très poussées. J'ai fais une copie simplifiée du Whippet d'E.T Westbury.

Ce fût mon premier moteur à tourner seul sur son support (mais moins de 30 secondes...)

 

P1010462

 



 

Motivé par ce vent de pseudo-réussite, je me suis tourné avec Fabrice vers un gros Vtwin, le Hoglet.

Ce dernier nous permetta de connaître les segments type O ring. Tout devenais alors plus facile à usiner...

Bien que portant le même nom que le hoglet de Randall COX, nos deux moteurs ont largement été modifiés, utilisant des demis carters issus de fonderies. Le fonctionnement de ce moteur est assez délicat, cela dit, il est le premier de mes moteurs à tourner rond.

 

P1020261

 



Après cette réussite, j'ai voulu tapper très haut, un 4 en ligne, vilo monobloc 4 temps et surtout glow. Le cirrus était le moteur parfait. Le moteur n'a plus rien à voir avec le cirrus de Mr ZIMMERMAN, toute l'architecture a été revue, incluant un nouvel arbre à came plus "sport"  et un bain d'huile ouvert pour le barbottage totale des élements en frottement.

 

P1030169

 



Maîtrisant maintenant les moteurs Glow, l'objectif avait alors changé, le but était de proposer des kits facile à usiner et fiable.

Le premier construit fut le kiwi MK3, proposé en kit fonderies + pignon

Ce monocylindre fiable constitue le kit pour débutant le moins cher.

P1020896

planche eclat bas moteu

 



Pour les amateurs de moteurs plus puissants le kiwi à été dérivé en ATOM RACE, incluant de nouvelles options, et corrigeant les défauts du Kiwi. Ce moteur est surtout fait pour les bateaux RC grâce à sont refroidissement liquide

      la construction du proto ne ma pas demandée beaucoup de temps.

IMGP1994-copie-1

IMGP2084 IMGP1913 IMGP1927 IMGP1869

 

IMGP1915

mon moteur en mode refridissement a eau (rodage):

 

 

 

 

 

     Ci dessous un atom race dans sa dernière version, refroidis à air.

(usinée en slovaquie par kadora)

 


 

 



Atom V (première version)

 

L'atom race marchait bien, mais il est à mon gout perfectible, évolutif. Sur un coup de tête je l'ai dérivé en atom V

 

ce moteur était mort née, je n'avais plus de temps à consacrer à cette série, un proto moulé a été envoyé à Kadora pour être parfaitement usiné , l'original restait alors inachevé dans mon petit atelier...

P1030503

img020 IMGP3357 P1030384 P1030749

ce moteur m'a appris à calculer les angles de came en multicylindre inclinés

002 (proto en cours d'usinage chez Kadora)

 

le miens est toujours dans les cartons, à moitiée fini!

 

 

 



 

 

 

L'atom 4 , 22cc 4 temps, 4 cylindres. Allumage par delco.

Ce moteur innove un peu par son vilebrequin en laiton spécial au nickel, un procédé que j'ai mis au point pour permettre de mouler celui-ci. Pas mal d'essais ont été faits pour determiner le taux de compression pour tourner en glow & commandé .

de manière générale le proto que j'ai usiné était foiré (soupapes mal rodées) et usinage fait à la vas vite.

Ce moteur n'aura tourné que deux fois! ... dommage car la conception reste bonne.

P1030709

P1030548 P1030609 IMGP2745 P1030641 IMGP2749

 

 



 

 

voici l'atom dream: (8 moteurs moulés)

Un moteur 4 en ligne glow version sport, avec vilbrequin sur 7 roulements à bille!

Ce moteur est un succes en terme de fonderies, en effet cela m'a appris le moulage sans erreur des ailettes pour un gain de temps considérable en usinage et une qualité visuelle bien meilleur!

Ce moteur est nouveau sur tout les points suivants:

vilo assemblé, segments viton, courroie de distribution, distribution par linguets en acier

 

des réglages restent à faire, mais il promet une bonne sortie de puissance.

 

 P1040077

P1040089

 

IMGP3903 P1040004 IMGP3892 IMGP3889 P1040072

ici le moteur en vidéo dans ça dernière version:

http://www.dailymotion.com/video/x38vgk5


 

Le cobra 7, 6.5cc soupapes latérales.

DSCN7577

IMGP4129 IMGP4146 P1040141 P1040139 IMGP4127

La donne avait changée, plutôt que me risquer à produire des moteurs pour les performances j'ai voulu partir sur du moteur de base, increvable et en allumage commandé.

ça voulait dire soupapes latérales et refroidissement à aire.

Mon désire de m'améliorer en fonderie a conduit à produire le cobra 7. Les plans on été "chiés" sur un coin de feuille en seulement 30 à 40 minutes, devant la médiocre série alerte cobra (d'ou le nom!).

Ce moteur était née.

Le moulage fut calamiteu au début, suite aux ailettes de partout. Mais la technique est vite venue.

le proto à été usiné en 2 semaines, a raison de deux heures par soir. Donc au final assez rapidement.

Au final, c'est un moteur qui démarre à la main, sans souci et vraiment pas du tout capricieux. Avec un taux de compression de seulement 4/1 le couple est quand même bien présent dès les bas régimes.

12 moteurs sont pour le moment moulés/ sur la voie de l'usinage. 

Il remplacera à terme l'atom race.

premier démarrage:

 

 


 Moteur BOURDON

 

 

nouvelle orientation, nouveau look et puissance!

Après tout ces petits 4 temps produit, j'ai décidé de me lancer dans le 2 temps.

J'ai commencé par très simple:

caratéristiques voulues:

admission par la jupe, segment viton, pièces de fonderie rapide à usiner, look vintage, allumage commandé, démarrage à la main, environ 10cc, pas cher du tout à produir!

Album 2t

les pièces sont faites en fonderie 

Album 2t

le moteur fini

Album 2t

 

ici la vidéo en tests

 

http://www.dailymotion.com/video/x2hbz8p_bourdon-2-stroke-model-engine_auto

 

 

 

résultats:

régime min: 1200tr/min

régime max: 10.800tr/min

puissance: NC (à venir sur banc de mesure)

démarrage à la main uniquement!

6 moteurs ont été envoyé a divers personnes en tests

15 seront très prochainement moulés si j'ai le temps

 


 

Histoire des moteurs fabriqués ici / my engine history

Le moteur tricylindres magnum H3 , une vrai petite brute conçue et réalisée en 3 semaines.

la conception est issue du monocylindre bourdon, j'ai pris soin de faire un vilebrequin en acier xc70 pour une bonne tenue dans le temps aux efforts cycliques.

le résultat est impec! un moteur 3 cylindres 2 temps, imitant volontiers le bruit d'un flat 6.

Il n'y a qu'un seul carburateur, diamètre 10mm

L'aluminium utilisé est de l'AS10 et non plus de l'AS12UNG pour être un peu plus "souple"

Le système de vilebrequin est unique, uniquement composé de partie démontable par pincement, et monté sur roulements étanche type 2RS. tous ces élément sont très rapidement remplaçable

régime max: NC (à venir après le rodage)

puissance : NC

kit proposé? sur demande uniquement

Histoire des moteurs fabriqués ici / my engine history
Histoire des moteurs fabriqués ici / my engine history

Partager cette page

Repost 0
Published by